"LE BLOG DU Pr JOËL AÏVO"

PRESENTATION DES VŒUX 2009

Adresse du Président
Adrien HOUNGBEDJI
aux responsables et militants du Parti



Mesdames et Messieurs les Députés,

Mesdames et Messieurs les Maires,

Messieurs les Présidents d’honneur,

Mesdames et Messieurs les Vice-présidents,

Monsieur le Secrétaire Général et ses Adjoints,

Mesdames et Messieurs membres des sections,

Mesdames et Messieurs,

 

Chers amis

 

Je voudrais vous remercier d’être venus aussi nombreux à la présente cérémonie.

 

Il y a un an, nous nous étions retrouvés ici même pour former le vœu que notre famille politique se consolide.

 

Il y a un an, nous formions aussi le vœu que Dieu bénisse nos projets. Nous voulions que 2008 soit celle de la consolidation des bases de notre Parti. Douze (12) mois après et malgré l’acharnement du pouvoir contre le Parti et ses militants, le PRD est debout, riche de tous ses anciens et revigoré par la vitalité de sa jeunesse. Plus fort aujourd’hui qu’il ne l’était hier, le PRD est déterminé à poursuivre son combat et à accomplir son destin. Nous voulions que 2008 consacre l’engagement du PRD au service de la démocratie et du développement.

 

Nous voulions la victoire pour les élections municipales qui pontaient alors à l’horizon. Mes chers amis, nous l’avons aussi eue. Malgré le déploiement de l’appareil de l’Etat contre nous, nous avons gagné partout où nous étions attendus. Mais la fraude, la force, la manipulation des structures électorales, l’instrumentalisation de la Cour Suprême et le refus d’appliquer les lois électorales nous ont par endroit privés de notre dû, privés de ce que nous avons conquis dans les urnes.

 

Notre vœu pour 2008, le vœu de tous les militants était que notre foi en l’avenir soit davantage fortifiée. Tous les jours, par leur engagement, leur abnégation et leur courage à la tâche, les militants témoignent de leur foi en l’avenir de notre parti. Pour le PRD, et pour que triomphent les idéaux de justice, de paix, de liberté que nous défendons depuis près de 20 ans, nos militants paient tous les prix que leur impose le Gouvernement. Ils le font au prix de leur liberté, au prix de leur carrière et parfois de leur vie, au prix de leurs activités économiques.

 

Les Béninois nous témoignent également de leur soutien. Nous devons les rassurer et mériter leur confiance pour les échéances à venir. Nous devons rassurer nos compatriotes que nous sommes là aujourd’hui avec eux et que demain nous serons avec.

 

Mes chers amis, 2008 a consacré le PRD aux premiers rangs du combat en faveur de la démocratie. En 2008, face aux dérives du gouvernement, nous avons défendu les droits de l’homme. Nous avons rappelé avec force le respect de la Constitution. Nous avons défendu la bonne gouvernance et dénoncé la corruption qui gangrène le régime actuel.

 

Nous le faisions seuls. Aujourd’hui, nous sommes plusieurs à le faire. Demain, nous serons encore plus nombreux. Ensemble, nous marchons à l’Assemblée Nationale. Nous nous prononçons d’une même voix sur les grands sujets d’intérêt national. Le 12 mars 2008, au stade de l’amitié de Kouhounou, une dynamique est née. Jamais réalisé sous le renouveau démocratique, ce grand rassemblement a réaffirmé son engagement en faveur de la démocratie et sa ferme volonté de mettre en échec les dérives dictatoriales du pouvoir actuel.

 

A l’issue du séminaire de rentrée politique des 28 et 29 novembre 2008 à Bohicon, cette dynamique s’est renforcée. Le Séminaire de Bohicon a clairement affiché les ambitions du groupe de travailler dans l’union à la réalisation d’une alternance crédible  au sommet de l’Etat en 2011. Le PRD y croit.

Nous y travaillons comme nous travaillons aujourd’hui et demain à réaliser le rassemblement le plus large pour la stabilité et le développement de notre pays.

 

Le PRD est solidaire de cette dynamique, car c’est l’union qui fait la Nation. C’est en étant unis et rassemblés que nous relèverons les nombreux défis qui se posent à notre pays. Quelles que soient les embûches (et il y en aura), quelles que soient les difficultés (et il y en aura), nous nous investirons de toutes nos forces pour rassembler le plus grand nombre de forces politiques. Le PRD s’emploiera inlassablement à  conjurer la fatalité de la division. Nous ne ménagerons aucun effort pour consolider cet élan unitaire qui a suscité et suscite encore l’espoir des millions de Béninois.

 

Je souhaite que 2009 consolide cette dynamique. Que cette nouvelle année ouvre et balise davantage les pistes qui mènent à l’unité d’action, pour, ensemble, ouvrir les portes de l’avenir.

 

Tel le roseau de la fable, nous plierons, mais nous ne casserons. Après la pluie et l’orage, il y aura le beau temps. Et nous nous redresserons ensemble.

 

Mes chers amis, je souhaite en votre nom à vous tous que cette nouvelle année voie s’implanter les racines de nos victoires à venir. Je vous souhaite à vous-mêmes, une année pleine de grâce. En votre nom à vous tous, je voudrais former à l’endroit de nos militants, nos sincères vœux de bonne heureuse année.

 

A nos partenaires du G4, du G13 et de Force Clé, je confirme la détermination du PRD à marcher dans le sens que nous avons ensemble défini.

Le sens et la direction que nous ont indiqué et que nous indiquent avec ferveur et enthousiasme les Béninois de tous les horizons et de toutes les conditions sociales.

 

Par ailleurs,

 

 mes chers amis, le PRD, par ma voix et en votre nom, voudrait rassurer nos partenaires du G4, du G13 et de Force Clé, que si nous avons pu marcher ensemble malgré les divergences du passé, c’est que nous avons la conviction qu’il est essentiel marcher ensemble.

 

A tous nos compatriotes, aux Béninoises et aux Béninois, j’adresse les vœux chaleureux de Santé, de Bonheur, de Prospérité  et de Succès du PRD. Je les remercie de leur soutien et de leurs nombreux témoignages de fidélité et de sympathie à l’égard de notre combat. Je voudrais les assurer de notre engagement et surtout de notre disponibilité à œuvrer, de concert avec les forces politiques qui partagent nos valeurs, pour sauver la démocratie, pour promouvoir la bonne gouvernance, pour assurer la croissance et le bien-être de tous.

 

Le PRD ne se dérobera pas à ce devoir. Nous l’avons fait. Nous continuerons.

 

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2009

 

Porto-Novo, le 03 janvier 2008.



05/01/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1300 autres membres