"LE BLOG DU Pr JOËL AÏVO"

LE BENIN A L’EPRUVE DU FAIT MAJORITAIRE

A la suite des élections présidentielles de mars 2006, le Bénin a organisé, le 31 mars 2007, son premier scrutin législatif depuis l'accession de Boni Yayi à la Présidence de la République.

Les
résultats de ce scrutin ont livré un verdict similaire à celui des présidentielles organisées un an plus tôt. Dans la nouvelle Assemblée nationale, les tendances lourdes sont les suivantes : Emergence notable des forces politiques favorables au chef de l'Etat, Stagnation des forces d'opposition ou supposées comme telles et recul des partis tampons. Malgré l'éclatement des voix et l'hétérogénéité des courants politiques dans l'Assemblée élue, la confirmation de l'option du renouvellement du personnel politique, opéré un an plus tôt par les Béninois, semble évidente. Le choix de la proportionnelle pour la répartition des sièges ne facilite évidemment pas la formation de blocs politiques cohérents et stables. Seulement, les regroupements ou apparentements issus des urnes, et validés par la Cour Constitutionnelle, autorisent à en conclure à une nette avance des partisans du chef de l'Etat sur leurs adversaires, virtuels ou confirmés.

Ainsi, le déséquilibre des forces politiques en faveur du Président Yayi est l'un des enseignements majeurs des législatives de mars 2007(I). Ce déséquilibre favorable à Boni Yayi, reconfigure le système politique béninois – surtout après son sacre en avril 2006 – le rapproche du fait majoritaire....





23/06/2008
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1319 autres membres