"LE BLOG DU Pr JOËL AÏVO"

Reprise de la mairie de Dangbo par l’opposition:

  Les conseillers Fcbe ont dupé Yayi Boni

17 juillet 2008

Les barons du G13 et du G 4 ont repris à la mouvance, hier mercredi 16 juillet 2008, l’exécutif de la mairie de Dangbo. Alors que certains conseillers de la liste Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) avaient fait croire au chef de l’Etat qu’ils ont déjà repris la situation à leur compte, le schéma aura été tout autre, hier, à la surprise générale.

Le président Yayi Boni a perdu la mairie de Dangbo et cinq des sept arrondissements que compte la commune à cause de la maladresse des ténors de la liste Fcbe de la localité, lesquels lui avaient fait croire qu’ils avaient déjà repris la situation en main. Ce qui était bien faux. En effet, selon certaines sources crédibles, les négociations avaient aussitôt repris de part et d’autre après l’échec de l’installation du conseil communal le 03 juin dernier. Il s’agissait pour les deux camps antagonistes en présence de s’arranger pour avoir chacun de son côté au moins 09 conseillers sur les 17 que compte la commune. Le premier camp composé du Parti du Renouveau Démocratique (Prd) de Me Adrien Houngbédji avec 03 conseillers et du G 13 avec 05 élus était à la recherche d’un partenaire pour se tirer d’affaire. C’est parce que le seul candidat de la liste indépendante du groupe de M. Soulé Tikada tentait de se joindre à l’opposition que leurs autres collègues de la mouvance mis en minorité avaient tout fait pour reporter leur installation le 03 juin dernier. Etant aussi 08 de leur côté dont 05 conseillers pour le parti Union pour le Travail et la Démocratie (Utd) de Barnabé Dassigli et 03 pour les Fcbe , ils avaient tout mis en œuvre et avaient même réussi à faire revenir M. Soulé Tikada. Pour renforcer la mise, ils avaient commencé par négocier avec un conseiller Prd à qui ils avaient fait bien des promesses dont notamment le poste de chef d’arrondissement. Tout a bien marché jusque là avec 10 votants très sûrs et l’objectif était de prendre tous les postes à pourvoir à l’opposition. C’est confiants par rapport à cette donne que les protagonistes Fcbe ont fait un rapport à leurs supérieurs du Palais de la Marina qui n’avaient pas en projet d’autoriser l’installation du conseil communal de Dangbo. C’est au regard de la confiance donnée au pouvoir du changement et vu surtout le fait que les deux conseillers débauchés leur avaient signé des des protocoles d’accord que le programme de Dangbo a été fait et l’installation du conseil communal renvoyée au jeudi 17 juillet 2008 à 10 heures.  

Succession de crises le mardi passé

  Le mardi passé un peu après 15 heures, les rumeurs selon lesquelles le premier questeur était en contact avec certains conseillers Fcbe ont été répandues dans la ville de Porto-Novo. On dit que ce sont les services spéciaux qui auraient mis la puce à oreille aux autorités préfectorales. L’information qui a été vérifiée les minutes suivantes a obligé la préfecture à ramener la date de l’installation des conseillers de Dangbo à hier mercredi. Entre temps, les barons de la Fcbe avaient repris les négociations avec ces deux conseillers et d’autres promesses leur auraient été faites pour les fidéliser. Mais, tout était déjà cuit et les éléments du G 13 et le premier questeur Sacca Fikara qui était resté jusque tard dans la nuit avec au moins 09 conseillers les a tous internés à l’hôtel Ayélawadjè de Topkota. A 07 heures 30 minutes, on fait libérer le plus âgé du groupe avec la ferme instruction qu’il ne pourra plus changer d’avis. C’est lui qui a été le premier à la mairie de Dangbo hier pour faire croire que le schéma de la mouvance est resté intact. Et les autres qui ne s’étaient pas jusque là rendu compte du jeu, se sont retranchés dans le bureau du maire sortant, M. Polycarpe Makambio, qui est aussi Fcbe pour attendre le moment du vote pour faire la fête à l’opposition quand le groupe Sacca Fikara a fait débarquer ses 09 conseillers dans trois véhicules. C’est alors que certains Fcbe ont commencé par se faire une idée de ce qui allait suivre. Mais, rien ne pouvait plus empêcher l’opposition d’imposer son schéma à la Fcbe. Ainsi , après le premier décompte, le maire Clément Dona Gnonlonfoun du G 13 a été élu par 10 voix pour et 07 contre à la surprise générale. Tous les conseillers Fcbe qui jasaient un peu plus tôt étaient en furie. L’un d’entre eux n’a pas hésité à dire qu’il n’y a pas seulement un seul traître dans leur groupe. Ses autres collègues vont s’en convaincre plus tard quand deux des leurs a reçu le soutien de l’opposition pour se faire élire chefs d’arrondissement. Le comble sera le fait que l’un de ces deux chefs d’arrondissement s’est fait élire par les 17 conseillers de la commune.   J-C H (Br./Ouémé Plateau)

Commune de Dangbo

  Maire : Clément Dona Gnonlonfoun   1er adjoint : Emmanuel Voglozin 

2ème adjoint : Salomon Satigo Soton   Chefs des arrondissements

Dangbo : Mathias Agon 

Dèkin : Judicaël Agossou Oussa 

Gbéko : Firmin Finagnon Bossa 

Hètin Houédomey : Julien Agossou Bodé 

Hozin : Maurice Donon 

Kessounou : Mathias Kowanou Akoma 

Zounguè : Adanchédé Bokpè

 




17/07/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1302 autres membres