"LE BLOG DU Pr JOËL AÏVO"

Nouveaux recours contre le bureau de la Cena :

7 février 2008 -La presse du jour

La Cour Suprême demande à nouveau des clarifications

La Cour Suprême a une seconde fois saisi le bureau d’âge de la Commission électorale nationale autonome (Cena 2008) afin qu’il lui donne des explications au sujet de la configuration de l’actuelle équipe dirigée par Pascal Todjinou. Une démarche qui fait suite au recours en invalidation du bureau de la Cena signé de Pascal Gandaho et Ernest Ouéounou. La Cour doit se prononcer dans les heures à venir sur la légitimité du nouveau bureau de la Cena. Une opération cette fois-ci facile, à voir la manière dont ce bureau a vu le jour. Plusieurs arguments en tout cas militent en faveur du bureau dirigé par Pascal Todjinou. Le premier, c’est que au moins tous les membres de la Cena ont pris part à l’opération le samedi 02 février dernier. Tous ont participé du début à la fin à l’opération d’élection des membres du bureau. Le second élément à mettre en valeur est que sur quatre cinq postes, ceux qu’on considère dorénavant comme minoritaires ont bénéficié de deux postes : la communication et le secrétariat général. Le seul problème se situe au niveau de la présence au sein du bureau d’un des représentants du gouvernement. Un débat facile à trancher par la Cour si l’on examine la manière dont les choses se sont passées samedi dernier. Le procès-verbal de la séance doit certainement en faire cas. Il est question aujourd’hui de voir si un membre de la Cena peut imposer à ses collègues le poste qu’il va occuper au sein du bureau, bien que appartenant à un groupe minoritaire. Dans ce cas, quelle valeur donner aux rapports de force indéniables en de pareilles circonstances ? Parce que la majorité n’est pas d’accord, il est question aujourd’hui de contraindre la Cour à accepter qu’à l’avenir, un membre de la Cena peut bloquer tout un processus électoral si jamais, il n’obtient pas ce qu’il désire. La Cour doit une fois pour toute remettre chacun à sa place. Ce sera pour le bien de notre démocratie.

Euloge Badou



07/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1324 autres membres